Moi, Ferdinand, quand j’étais grand chef indien

indien

 

Moi Ferdinand, quand j’étais grand chef indien

Un jour, une géante
m’enferma dans une chambre
de sa maison. Alors,
j’ouvris une armoire.
Je dénichai un habit d’Indien.
C’est ainsi que je devins Jaguar Féroce,
le Grand Chef Indien…

Silencieux, je m’approchai de
la porte. J’appuyai sur la poignée.
La gloire soit sur mon totem :
la porte s’ouvrit ! Je l’entrebaîllai.
J’aperçus la géante au bout
du couloir : elle tenait un petit
papoose par la main.
– Viens, disait la géante, ton grand
frère va s’occuper de toi.
Je sursautai.
« Pas question ! » songeai-je.
Vite, je liai trois draps entre eux.
J’accrochai le premier à la fenêtre.
Et hop ! je me laissai glisser dans
le jardin.

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus